Skip to main content

L’âme chavirée

L’âme chavirée

07/04/1994


Une goûteuse joie, 
Simple et vagabonde
S’est emparée de moi
Est-il chance plus grande ?

Le plaisir est sublime,
L’âme est ravie et pleine
Ce soir, l’amour règne
Plus rien ne me chagrine

Mon âme chavirée, irisée,
De nos cœurs en espoir,
Des baisers sur ma peau noire,
Conserve un souvenir doux, feutré

© Théo BAMARA - Menthal - 2000
Collection : Poèmes en Bleu

Image/Illustration : pexels-photos-35599 - Pexels

No Comments yet!